Plus de 70 ans d’esprit jardin

Printemps 1940 : Henri Denogent, jeune diplômé d’arboriculture, élague les arbres, taille les buis, ratisse la pesette des chemins, fleurit les parterres, transportant son échelle et ses outils d’un jardin à l’autre. Le soin de son travail lui vaut peu à peu la confiance d’une clientèle fidèle, qui assoit progressivement une activité solide dans ce paradis du jardinage qu’est la Côte vaudoise.

Notre histoire

 

En 1957, Roger Denogent, accompagné de son épouse Janine, suit les traces de son père. Tout enfant, il vend de porte à porte les légumes que cultive Germaine, sa mère, à la « Feuillée ». Ses talents d’entrepreneur ne tardent pas à se développer : rapidement il reprend les travaux paternels d’entretien et les complète d’une activité de constructeur, réalisant des jardins nouveaux.

Ses compositions, basées sur une observation attentive du monde végétal, se caractérisent par une grande sensibilité dans les plantations et les terrassements, autant que par l’attention portée au choix des matériaux et à leur mise en œuvre. Des qualités qui permettent à ses réalisations de traverser le temps sans s’appauvrir ni s’embrouiller de foisonnements encombrants. Au contraire, qu’ils mesurent quelques mètres carrés ou plusieurs hectares, les jardins plantés par Roger Denogent trouvent dans les années qui passent une plénitude et une harmonie qui est la marque d’une approche à la fois savante et respectueuse de la nature. Tels sont le bosquet de la « Maison Blanche » ou la promenade des « Fossés » réalisés il y a plus de trente ans à Prangins.

L’augmentation du nombre et de l’ampleur des commandes faites à Roger implique un accroissement des équipes de terrain. Une véritable entreprise naît. Des locaux de travail sont ajoutés à la maison parentale, des hangars édifiés pour abriter ateliers et dépôts.

Depuis 1990, Marina Denogent, architecte paysagiste, collabore au travail de ses parents. Fidèle à l’état d’esprit de ses devanciers, elle innove et ouvre l’entreprise à de nouveaux secteurs d’activité. Le bureau d’étude reçoit une forte impulsion avec l’informatisation de la gestion et du dessin. L’entreprise noue également des contacts avec l’étranger et aborde les questions de l’histoire du jardinage. Ces récentes orientations sont à l’origine de projets comme la restauration du jardin potager de Prangins pour le Musée national suisse, la réhabilitation du parc de Vincy pour l’architecte britannique Lord Norman Foster, la réalisation des jardins du siège de l’Union des Associations Européennes de Football à Nyon ou encore de ceux du Musée Olympique à Lausanne.

L’entreprise Denogent compte actuellement plus de cent cinquante collaborateurs et comprend des départements spécialisés dans tous les domaines nécessaires à la réalisation d’un jardin.

Une évolution considérable qui se poursuit aujourd’hui encore dans tous les secteurs de la profession, sauf un : l’entreprise, dans son cœur, reste familiale. Les Denogent tiennent à faire bénéficier chaque projet d’une expérience unique, celle qui ne s’acquiert qu’au fil des générations.

Au travers d’ambiances saisies au gré des années et des saisons, les pages qui suivent permettront de découvrir quelques jalons de l’histoire d’une entreprise au cours de laquelle la passion pour la nature, le paysage et les jardins ne s’est jamais démentie.

 

Ils ont dit de nous...

 

"What a creative team. With much appreciation ! Thank you. Lord Norman Foster, Londres – Vincy

"Merci pour votre magnifique jardin qui nous fait plaisir tous les jours."  Virginie et Ian Lundin,  Coppet

"Your team was terrific ! My thanks to them as well !"  Maxwell Davidson, New York

"With a lot of gratitude to help us to create the most amazing park in Vincy for the generations to come !!"  Lady Elena Foster Londres - Vincy

"C’est magnifique et vous embellissez tant de jardins !"  Caroline Gruosi Scheufele, Prangins

"My garden is amazing ! Thank you so much !" Anna Starak - Eloe Garden - Varsovie

"Merci pour ce très beau jardin."  Hélène et Vincent Grenier, Paris 

"Merci à l'équipe qui a si bien travaillé à la maison !" Alain Boucheron, Paris – Genève

"Je profite de cette occasion pour vous dire tout le bonheur de voir mon si beau jardin hiberner sous la neige ! Ce si beau jardin que vous avez embelli de votre talent."  Hélène Amar, Mies

"Difficile de quitter cette merveilleuse piscine et ce beau jardin  pour aller à mon étude." Maya Page, Commugny

"Avec mes remerciements pour votre travail dans notre propriété."  Ilias Traber Russie – Suisse

"J'aimerai relever le brio avec lequel vous transformez les chantiers de nos clients en jardins de rêve."  P. Marrello, architecte

"Comme d'habitude, j'ai pu constater l'excellence du travail réalisé par l'entreprise Denogent."   M. Fischer, avocat - Genève